Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 08:31

Compte rendu de la journée-rencontre de l'auteur-illustrateur Martin Page, le mercredi 26 avril 2017, à la Maison Gueffier

 

Entre atelier d'écriture animé le matin par Sophie Dugast et lecture publique par Martin Page d'extraits de ses livres, en fin d'après-midi,  les lecteurs de Lire et faire lire ont  échangé avec l'auteur sur les messages qu’il tente de faire passer à travers ses écrits et ses relations parfois conflictuelles avec certains éditeurs…

 

Dans quel but écrivez-vous ?

Derrière mes livres, il y a avant tout un rôle politique ; susciter l’envie de lire chez des personnes « non-initiées » m’apparaît important. J’ai déjà fait des interventions dans des écoles dans ce sens.

 

Quelles sont vos inspirations ?

La mythologie grecque, le monde égyptien… sont autant de sources d’inspirations pour moi. Jeune, j’aimais beaucoup lire. Entre autres, deux de mes professeurs de français m’ont marqué à cette époque. 

 

Avez-vous une citation favorite ?

"Je n’écris pas avec des mots, j’écris avec des images ". Cette citation est très belle.

 

Comment arrivez-vous à passer de l’écriture « pour adultes » à celle « pour enfants » ? Vous en préférez une ?

Instinctivement. Un glissement naturel s’effectue de l’une à l’autre. Je n’écris pas non plus de « type de livre » en particulier, je m’ennuierais !


 

 

Rencontre de Martin Page
Rencontre de Martin Page
Rencontre de Martin Page
Rencontre de Martin Page
Rencontre de Martin Page
Rencontre de Martin Page
Rencontre de Martin Page
Rencontre de Martin Page

Vous êtes-vous déjà interdit d’écrire quelque chose ?

Je ne me suis jamais autocensuré ; en revanche un éditeur m’a déjà refusé un projet de livre. L’histoire portait sur une adolescente qui voulait devenir végétarienne… Je ne prétends aucunement à la neutralité ! Mon militantisme fait partie de mes livres. Cependant, je ne pense pas avoir été culpabilisant. Sinon, il arrive qu’un éditeur veuille changer un titre, je lui rétorque d’en trouver un lui-même, puis souvent, devant le fait accompli, il décide de revenir sur sa décision. Petite anecdote : une maison d’édition m’a dit que l’un de mes livres « ne me ressemblait pas »… J’ai trouvé cela très arrogant, cela peut être très frustrant.

 

Avez-vous des projets à venir ?

J’ai l’ambition de créer une suite à « La folle rencontre de Flora et Max », qui serait peut-être plus adaptée à un public adulte… Pour le reste, « l’écriture génère de la pensée », dit-on !

 

Vous êtes-vous documenté, notamment sur le domaine carcéral pour « La folle rencontre de Flora et Max » ?

Il y a évidemment tout un travail de documentation en amont, mais j’essaie néanmoins de ne pas trop en faire, au risque d’effacer ce côté agréable du récit, je veux que ce soit juste suffisant. Pour ce livre, je l’ai co-réalisé avec ma femme, qui incarnait le personnage de Flora. Nous avons ainsi mimé une relation épistolaire, c’était très amusant !

 

Des « secrets de tournage » ?

Il m’est arrivé d’écrire sous le pseudonyme Pit Agarmen, mais cela a été vite repéré : c’est simplement l’anagramme de Martin Page.

 

Une réaction quant au prix Nobel de littérature, remporté par Bob Dylan ?

Un peu déçu. C’est un vieux chanteur adulé. J’aurais préféré que ce soit Marie-Aude Murail par exemple. Il y a un véritable mépris de la littérature jeunesse, presque institutionnalisé…

 

 

Extraits du compte-rendu de la journée réalisé par William Bouchière

 

Et pour en savoir plus sur Martin Page : http://www.martin-page.fr/francais/jeunesse/

Partager cet article

Repost 0
blog lire et faire lire Vendée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  •              Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  • : Bonjour et bienvenue sur notre blog Lire et faire lire créé par et pour les bénévoles. Cet espace nous permet d’être en contact permanent pour échanger et partager nos expériences, nos lectures, nos formations mais aussi nous informer des événements (manifestations-salons-expositions) dans notre domaine, la lecture aux enfants. En Vendée, en juin 2017, nous sommes 528 lecteurs et nous intervenons dans 269 structures éducatives pour 12.672 enfants. Notre devise « Que du bonheur ».
  • Contact

Lire Et Faire Lire Site National

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -