Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 15:39
Découverte de l'univers de Claudine Galea, auteure de littérature adulte et jeunesse

Les bénévoles lecteurs de Lire et Faire Lire ont eu l’opportunité de rencontrer l’auteure Claudine Galea, le mercredi 25 novembre 2015, à la Maison Gueffier.

Un moment proposé par la F.O.L Vendée, en partenariat avec le Grand R scène nationale. Le but était de découvrir l’univers d’un auteur de littérature adulte et jeunesse, ainsi que d’aborder le travail du graphisme et de l’illustration en littérature jeunesse. Il était demandé aux bénévoles d’avoir lu quelques ouvrages de Claudine Galea, afin de pouvoir en discuter avec elle. C’était donc un temps d’échange et de partage qui s’offrait à tous.

 

Claudine Galea écrit l’histoire, le texte, mais elle ne produit pas les illustrations. « Pour une partie de mes livres, je travaille avec la même personne » explique-t-elle. « J’écris le texte dans son intégralité et elle réalise les dessins, avant de présenter le tout à l’éditeur. »

 

SANS TOI raconte l’absence d’un père. « Il est parti on ne sait pas pour combien de temps. »

Une bénévole exprime : « C’est un très beau livre, mais je ne le lirais pas à des enfants dans le cadre de Lire et Faire Lire, étant donné qu’on ne connaît pas l’histoire de chacun. Je trouve que c’est plus le travail de l’enseignant. Nous, en tant que bénévoles, sommes dans la lecture plaisir. Par contre, je le lirais volontiers à mes petits-enfants. »

L’auteure répond alors : « Vous avez peur de raconter vos propres craintes en fait. Cette peur est une peur d’adulte. Lire permet de partager ses sentiments, ses émotions. La lecture en collectivité peut aider à relativiser. L’histoire est universelle, elle permet l’échange et le partage. Et puis, il y aussi des phrases légères dans le livre.» A noter que la construction de l’album est étrange. Il n’est pas structuré avec une phrase puis une image ; au contraire, toutes les illustrations s’enchaînent au début, pour ensuite laisser place au texte.

 

L’auteure a aussi écrit des livres grand format comme CA SUFFIT TITUS qui est un « grand livre pour petits ».

 

L’auteure explique : « Je n’écris pas sur des thèmes mais sur des émotions ». Elle a, par exemple, raconté l’histoire de deux femmes qui vivent ensemble et qui ont un enfant. Pour elle, ce qui est important dans une famille, c’est avant tout l’amour. Peu d’enseignants ont souhaité qu’elle vienne présenter son livre dans leur école.

 

Elle raconte : « Un jour, une enseignante de CE2 m’a appelée. Elle voulait que je vienne lire mon livre dans sa classe. Il y avait parmi les élèves un petit garçon très en retrait. Quand je me suis mise à lire, il a éclaté en larmes. Le lendemain, il est arrivé à l’école avec ses deux papas. Jusqu’alors, il n’avait jamais osé. Personne n’était au courant, même pas l’enseignante. Depuis, l’enfant est beaucoup plus intégré au reste de la classe. » Les enfants se sont montrés tolérants. Ce livre a été sélectionné pour un prix, malheureusement il a été retiré à cause du thème.

 

En tant qu’auteure, « il faut faire attention à l’autocensure » explique Claudine Galea. « Il ne faut pas avoir peur d’écrire ce qu’on veut, sinon l’échange disparait. » Elle commente : « On ne peut pas ignorer certains sujets ; écrire un livre est un bon moyen pour en parler ».

 

 Dans ROUGE METRO, qui concerne les SDF, qu’elle a été amenée à croiser, elle passe par tous les états (compassion, pitié, énervement,…). A travers le personnage de l’histoire, elle exprime des thèmes qui la hantent. Elle précise : « Dans mes livres, je ne laisse jamais la mort sans reconstruction. » 

 

Son prochain album est écrit, mais il lui paraît un peu long. Elle n’a pas encore rencontré l’illustrateur. Une fois, elle a mis un an pour trouver la dernière phrase. Elle savait que cette conclusion serait importante. « Parfois c’est une vraie prise de tête. Par exemple, dans Sans toi, je ne savais pas si je devais faire revenir le père à la fin. » En fin de compte, pour les plus curieux, « oui, il revient ». Il y a une union du texte et de l’image à la fin comme pour réunir le père et l’enfant. Ce sont les retrouvailles

Découverte de l'univers de Claudine Galea, auteure de littérature adulte et jeunesse

Les bénévoles de Lire et Faire Lire réunis à la maison Gueffier.

 Claudine Galea n’est pas seulement auteure pour enfants, mais aussi pour adolescents et adultes. LE CORPS PLEIN D'UN REVE, livre pour adultes, a gagné le prix des lycéens. Beaucoup de personnes lui ont demandé si c’était une autobiographie. Elle explique : « Il y a des choses vraies et d’autres fausses, c’est entre la réalité et la fiction. On me demande souvent si des événements inventés sont réels, c’est formidable. »

 

Egalement, la pièce de théâtre pour adultes AU BOIS a gagné un prix collégien. « J’étais étonnée, le thème était compliqué » confie l’auteure. « Je pense que les ados ont apprécié qu’on ne s’adresse pas à eux comme à des enfants. Ils m’ont remerciée de ne pas avoir simplifié le texte pour eux, ils se sentaient plus grands ». Concernant le théâtre, « mes pièces sont extrêmement variables. Au début, j’ai une idée, mais cela peut évoluer au fur et à mesure de l’écriture. » Certains bénévoles expriment la difficulté que l’on peut rencontrer à lire du théâtre. D’après Claudine Galea, c’est simplement « pas notre culture ».

 

A la suite de cet échange, les bénévoles ont eu la possibilité de participer à la lecture publique d’un livre de l’auteure. 

 

Pour lire l'interview de Claudine Galea, cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.laligue85.org/fr/images/pdf/lire-et-faire-lire/compte%20rendu-claudine-galea.pdf

Partager cet article

Repost 0
blog lire et faire lire Vendée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  •              Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  • : Bonjour et bienvenue sur notre blog Lire et faire lire créé par et pour les bénévoles. Cet espace nous permet d’être en contact permanent pour échanger et partager nos expériences, nos lectures, nos formations mais aussi nous informer des événements (manifestations-salons-expositions) dans notre domaine, la lecture aux enfants. En Vendée, en juin 2017, nous sommes 528 lecteurs et nous intervenons dans 269 structures éducatives pour 12.672 enfants. Notre devise « Que du bonheur ».
  • Contact

Lire Et Faire Lire Site National

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -