Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 14:16
Les bénévoles ont échangé en petits groupes sur différentes versions des contes classiques et des contes détournés, avant de les présenter au groupe entierLes bénévoles ont échangé en petits groupes sur différentes versions des contes classiques et des contes détournés, avant de les présenter au groupe entier
Les bénévoles ont échangé en petits groupes sur différentes versions des contes classiques et des contes détournés, avant de les présenter au groupe entierLes bénévoles ont échangé en petits groupes sur différentes versions des contes classiques et des contes détournés, avant de les présenter au groupe entier

Les bénévoles ont échangé en petits groupes sur différentes versions des contes classiques et des contes détournés, avant de les présenter au groupe entier

Au-delà des contes traditionnels très connus, les contes détournés ont de plus en plus la côte. Personnages caricaturaux, changement de lieu et d'époque, voire réécriture de l'histoire, ils s'inspirent de manière plus ou moins forte des contes classiques. Une formation Lire et Faire Lire le 17 mars à Chantonnay a permis de revenir sur le fonctionnement d'un conte classique et sur l'intérêt de ses dérivés.

Les Trois petits cochons, Boucle d'or et les trois ours ou La Belle au bois dormant. Ces contes classiques, très connus, avoisinent maintenant sur les étagères des librairies Les Trois petits loups et le Grand méchant cochon, Boucle d'ours et Le Grand sommeil, des contes détournés. Ces livres ont justement fait l'objet d'une formation à destination des bénévoles Lire et Faire lire le 17 mars à Chantonnay. « On ne peut pas parler de contes détournés sans parler de contes classiques en premier lieu », souligne Cathy Casanova, la formatrice. 

Pour commencer, elle a d'ailleurs proposé un petit jeu aux 19 bénévoles présentes : choisir un titre de conte, un personnage, un lieu et une action. Même si « on se limite aux contes merveilleux, aux contes de fées », les possibilités sont immenses. Et les réponses recueillies, diverses et variées : du Petit Poucet à La Petite fille aux allumettes, de l'ogre à la marâtre, d'ensorceler à se transformer... 

 

« Les contes ont un rôle moral »

Après cette entrée en matière, la formatrice est revenue sur l'historique du conte et la façon dont il est construit. Trois principaux auteurs ont été mis en avant : Charles Perrault, les frères Grimm et Hans Christian Andersen. Cathy Casanova a ensuite livré la recette de base du conte : une situation initiale, un élément déclencheur, des épreuves, une résolution, et une situation finale stable. « Les contes ont un rôle moral, social, éducatif et psychologique ; ils s'adressent aujourd'hui aux enfants mais cela n'a pas toujours été le cas »

Par petits groupes, les bénévoles-lecteurs ont pu découvrir différentes versions de contes traditionnels. Chacun a indiqué ses coups de cœur et à l'inverse, les livres qu'il ne souhaiterait pas lire avec les enfants, à cause d'illustrations « trop violentes ou trop réalistes », par exemple. 

 

Parodies, dégradations et contes mélangés

 

Après ce retour sur les contes classiques, place aux contes détournés. Avant même de commencer la lecture, Cathy Casanova a introduit le sujet par la projection de petites vidéos parodiant des contes classiques, « Les Contes défaits » d'Yves Hirschfeld et Ramon Pipin. « Un conte peut être revisité par différents moyens : un changement d'époque, un changement de lieu, des personnages caricaturaux... », explique Cathy Casanova.

Hansel et Gretel qui s'installent sur la Côte d'Azur à la fin de l'histoire, on est bien dans le conte détourné. Mais il y a plusieurs types de « détournement » : l'interprétation par l'image, l'interprétation par le texte, les parodies, les dégradations (partir du conte d'origine et le réécrire), etc. Sans oublier les contes mélangés, comme C'est moi le plus fort, de Mario Ramos.

 

La journée s'est conclue par la présentation aux autres bénévoles d'un livre de contes détournés, choisi parmi une large sélection. « C'est l'une des formations les plus intéressantes que j'ai suivies jusqu'à maintenant, explique une bénévole. Peut-être parce que ça nous concerne directement et que c'était une demande de l'un d'entre nous, à la base. »

 

Marie

Partager cet article

Repost 0
blog lire et faire lire Vendée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  •              Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  • : Bonjour et bienvenue sur notre blog Lire et faire lire créé par et pour les bénévoles. Cet espace nous permet d’être en contact permanent pour échanger et partager nos expériences, nos lectures, nos formations mais aussi nous informer des événements (manifestations-salons-expositions) dans notre domaine, la lecture aux enfants. En Vendée, en juin 2017, nous sommes 528 lecteurs et nous intervenons dans 269 structures éducatives pour 12.672 enfants. Notre devise « Que du bonheur ».
  • Contact

Lire Et Faire Lire Site National

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -