Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 14:49
Des conseils pour gérer un groupe d'enfants lors des lectures

Par petits groupes, les bénévoles ont lu des livres aux thèmes délicats comme la maladie ou le divorce, pour estimer s'ils seraient capables de les lire ou non.

Chanter avant de commencer, instaurer un coussin de lecture ou encore éviter les sujets qui les dérangent. Ce sont les petites astuces qui ont été données par les intervenantes à la formation Lire et Faire Lire, à Saint-Jean-de-Monts, le 28 octobre. Elles ne sont en rien obligatoires mais permettent de mieux gérer la relation avec les enfants pendant leur lecture.

 

« Votre rôle de bénévole se définit en trois mots : partage, échange, plaisir. » Voilà l'introduction de Claudine Ordonneau, intervenante lors de la formation Lire et faire lire sur la gestion d'un groupe d'enfants dans le cadre des lectures. Avec Marie-Laurence Queré, retraitée du centre médico psycho pédagogique, elles ont partagé leurs expériences d'anciennes enseignantes avec les 20 bénévoles présents. 

Dès le début, des petits groupes de quatre ou cinq bénévoles sont formés pour répondre à des situations concrètes, telles que « comment réagir si un enfant reste à l'écart et qu'un autre se moque de lui ? ». Après de vives discussions, le sujet est abordé en grand groupe, pour mettre en commun les idées. Sur la question citée ici, tous sont tombés d'accord pour demander à l'enfant pourquoi il se met à l'écart mais aussi respecter son choix et lui demander de ne pas perturber les autres. Quant à celui qui se moque, « il ne faut pas accepter de jugement de valeur », souligne Claudine Ordonneau, également ancienne Inspectrice de l'Education Nationale. 

 

« Distinguer proximité et intimité » 

De manière générale, pour réussir à canaliser son groupe, « c'est important de bien marquer le début et la fin de l'activité », explique Marie-Laurence Queré. « Chanter, utiliser un bâton de pluie, lire une fable, faire le petit train... permet de les rassurer. »  

Le bénévole Lire et faire lire peut parfois se poser des questions sur son attitude lors des lectures. Est-ce qu'il ou elle peut prendre un enfant sur ses genoux, par exemple ? « Je le déconseille, tout comme faire un câlin ou les laisser vous appeler « papy » ou « mamie » : il faut distinguer proximité et intimité », précise Claudine Ordonneau. Des astuces existent : au lieu de prendre des enfants sur ses genoux, on peut instaurer un coussin de lecture autour duquel ils s'assoient. 

Autre question abordée ensuite, peut-on tout lire à des enfants ? Pour illustrer la problématique, des livres sur des thèmes dits délicats circulent : des histoires policières, des livres sur la santé, sur le divorce, la mort... « On les lit seulement si on se sent à l'aise et capable de répondre aux éventuelles réflexions des enfants. Il ne faut jamais se forcer à lire un livre. », conseillent les intervenantes. 

Une autre formation sur le même sujet a eu lieu le 1er décembre à Fontenay-le-Comte.

Partager cet article

Repost 0
blog lire et faire lire Vendée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  •              Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  • : Bonjour et bienvenue sur notre blog Lire et faire lire créé par et pour les bénévoles. Cet espace nous permet d’être en contact permanent pour échanger et partager nos expériences, nos lectures, nos formations mais aussi nous informer des événements (manifestations-salons-expositions) dans notre domaine, la lecture aux enfants. En Vendée, en juin 2017, nous sommes 528 lecteurs et nous intervenons dans 269 structures éducatives pour 12.672 enfants. Notre devise « Que du bonheur ».
  • Contact

Lire Et Faire Lire Site National

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -