Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 18:13

10 octobre 2014

 

Parmi les nombreuses formations proposées aux bénévoles Lire et Faire Lire, l'une d'entre elles a pour thème la lecture à voix haute et les repères de littérature jeunesse. À l'aide d'une médiatrice du livre, les bénévoles apprennent des astuces de lecture, différentes intonations, ou encore comment aborder les sujets sensibles

Anne Thouzeau, la formatrice, a lu aux bénévoles "Bébés chouettes" de Martin Wadell, l'occasion d'aborder les peurs enfantines.

Anne Thouzeau, la formatrice, a lu aux bénévoles "Bébés chouettes" de Martin Wadell, l'occasion d'aborder les peurs enfantines.

   Des malles pleines de livres jeunesse. Voilà ce qu'avait apporté Anne Thouzeau, médiatrice du livre à l'association Nantes Livres Jeunes, à Talmont-Saint-Hilaire le 10 octobre. Le but de la formation Lire et Faire Lire : délivrer des repères de lecture et quelques techniques pour lire à haute voix. Des conseils indispensables, notamment pour les nouveaux bénévoles. 

Anne Thouzeau a directement attaqué le vif du sujet en lisant un livre à haute voix, « Le Type », de Philippe Barbeau. Dès le début, les bénévoles remarquent que la formatrice tient son livre d'une seule main sur le côté, et montre les images en même temps qu'elle lit. « Cela permet de mieux gérer l'attention des enfants et qu'ils entrent mieux dans l'histoire », souligne Anne Thouzeau. 

 

Focaliser sa peur sur une histoire 

   Ensuite, la lecture de « Bébés chouettes » de Martin Wadell, ouvrage évoquant une maman partie quelques jours sans ses enfants, est l'occasion d'aborder les peurs enfantines. Contrairement aux idées reçues, les lectures ne sont pas à la base des cauchemars, selon la médiatrice. « Au contraire, il vaut mieux que les enfants focalisent leur peur sur une histoire, un personnage, plutôt qu'ils n'éprouvent une peur confuse. » 

Autre piège dans lequel on peut facilement tomber : simplifier le texte pour qu'il soit plus compréhensible. Or, ne pas changer de mots, c'est plus rassurant pour l'enfant. Pour certains sujets délicats, comme la famille, la mort, un conseil : « choisir ses propres ouvrages et ne pas se mettre soi-même en danger. »

 

Murmurer pour éveiller l'attention

   Après ces nombreux conseils et repères de lecture donnés, les ateliers de lecture à voix haute se mettent en place. Avec un rappel : « lire le livre avant de le présenter aux enfants est préférable, notamment pour bien gérer sa respiration ». Tous installés en cercle sur des chaises, les bénévoles sont prêts à jouer avec leur voix et tester différents tons. Les exercices vont crescendo, pour se rapprocher petit-à-petit de la lecture d'un livre jeunesse. 

On commence par lire la même phrase avec des ponctuations différentes, puis interpréter un dialogue de manière différente selon les personnages... jusqu'à interpréter tout un texte de littérature jeunesse avec une intonation particulière. « Rompre le rythme habituel de lecture ou murmurer une phrase suscite plus d'attention de la part des enfants », précise Anne Thouzeau.


Apprendre à lire à haute voix

 Étiennette Rustan commence sa deuxième année en tant que lectrice. Elle a trouvé la formation « très intéressante et l'échange avec les autres bénévoles, très riche. Jouer avec l'intonation me permettra maintenant de plus captiver mon auditoire. » Lydia Chaudières, une nouvelle bénévole, est sortie enchantée de la formation. « J'ai appris à tenir correctement un livre, à aborder les enfants d'une autre manière... La prochaine fois que j'irai lire, je serai plus armée face aux enfants. » Une autre formation semblable aura lieu le mardi 18 novembre à Montaigu.

 

Pour en savoir plus, cliquez ci-dessous :

Le site de Nantes Livres Jeunes

 

Partager cet article

Repost 0
blog lire et faire lire Vendée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  •              Le blog de Lire et faire lire en Vendée
  • : Bonjour et bienvenue sur notre blog Lire et faire lire créé par et pour les bénévoles. Cet espace nous permet d’être en contact permanent pour échanger et partager nos expériences, nos lectures, nos formations mais aussi nous informer des événements (manifestations-salons-expositions) dans notre domaine, la lecture aux enfants. En Vendée, en juin 2017, nous sommes 528 lecteurs et nous intervenons dans 269 structures éducatives pour 12.672 enfants. Notre devise « Que du bonheur ».
  • Contact

Lire Et Faire Lire Site National

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -